Le Pays de Galles coté sud

Juin 2019

Ça y est, nous voici au Pays de Galles. Pendant 3 semaines nous avons arpenté ce pays celte en commençant par le sud et ses paysages variés. Cette région du Royaume Uni est finalement très peu visitée et c’est tant mieux pour nous. La circulation est plutôt aisée malgré l’étroitesse des routes. Au Pays de Galles, vous remarquerez de suite la double écriture sur tous les panneaux : anglais et sa traduction en Gallois. Un peu déroutant au début, on s’y fait assez vite. Par contre la prononciation est une autre affaire !

Bonne balade ! 😉

Le château de Chesptow est un château normand perché au dessus des bords de la rivière Wye. Sa construction a commencé en 1067 moins d’un an après le couronnement de Guillaume le conquérant. C’était probablement le 1er château de pierre de tout le pays et comme beaucoup de châteaux britaniques, il a gardé les stigmates des épisodes belliqueux de sa longue vie.

La rivière Wye marque une partie de la frontière entre le sud de l’Angleterre et le Pays de Galles. Sa vallée est reconnue pour la succession de ses gorges et la densité de ses forêts qui malheureusement la cache aux yeux des randonneurs qui avaient choisi de marcher sur le chemin qui la longe. Church of St James faisait partie d’un village médiéval au pied de la Wye dont seuls des vestiges restent.

L’abbaye cistercienne de Tintern a été fondée en 1131 et est tombée en ruine après la dissolution des monastères au 16ème siècle. Elle a été rachetée par la couronne en 1901 et reconnue comme monument d’importance nationale.

La magie d’Elan Valley et ses paysages sauvages.

Appelée également la route des réservoirs, la région est autant arrosée que les Highlands, c’est pourquoi 4 réservoirs ont été construits au 19 ème siècle pour alimenter Birmingham en eau potable.

Voici le 1er Caban Coch Reservoir.

Chaque réservoir possède une petite tour qui accueille le système de commande des vannes. Ces vannes servent à réguler le débit d’eau sur le réseau et sont commandées à distance.

Garret Ddu réservoir et Nantgwyllt Church

Le dernier Claerwen Reservoir a été construit en 1952. Ainsi l’ensemble des 5 réservoirs permet maintenant d’alimenter Birmingham, le Mid Wales et une partie du sud des Pays de Galles et de produire de l’électricité.

Petite balade dans la réserve naturelle de Kenfig réputée pour sa faune et sa flore de dunes de sable et de son lac. On peut y observer notamment différentes orchidées.

Nous voici à Nash Point : la prairie du phare est un site d’intérêt particulier qui contient des plantes rares telles que le chardon tubéreux.

Les falaises sont constituées de calcaire de Lias intercalées avec un matériau érodable plus doux et elles ont été identifiées comme étant potentiellement menacées par l’érosion et les inondations. A marée basse, un magnifique spectacle s’offre à vous.

Le phare de Nash Point a été construit en 1831 et électrifié en 1968. Ce fut le dernier phare habité au Pays de Galle qui a été automatisé en 1998.

Le signal de brouillard, dont les navires n’ont plus besoin, sonne le premier samedi et le troisième dimanche de chaque mois afin d’attirer les visiteurs. Actuellement, les bâtiments autour du phare sont loués comme lieu de vacances.

Et c’est devant ce magnifique coucher de soleil (accompagné d’une bonne bière) que se termine notre balade dans le sud du Pays de Galles.

A bientôt




inscrivez-vous pour recevoir nos dernières balades

Rassurez vous, vous ne recevrez pas de pub !

Envie de partager sur les réseaux sociaux ?