Une aventure nord-irlandaise

Irlande – Juin 2022

Que vous aimiez les grands espaces, ou les villes chargées d’histoire, l’Irlande du Nord est une fabrique à souvenirs. 4 ans après nos balades dans le sud de l’Irlande (2018), nous revoici dans ce fabuleux pays. L’Irlande du Nord est un pays constitutif du Royaume-Uni situé dans le nord-est de l’île. Elle partage une frontière au sud et à l’ouest avec la République d’Irlande. Une terre chargée d’Histoire et de traditions célèbre pour ses paysages incroyables. Mais avant de nous laisser charmer par la « Causeway Coastal Route », la route côtière de la Chaussée des Géants, un petit arrêt à Belfast : la capitale de l’Irlande du Nord.

Bonne balade ! 😉

Nous commençons à prendre le pouls de la ville au pied du superbe hôtel de ville, un bâtiment tout en pierres blanches. Il s’ouvre sur un grand jardin où les habitants de Belfast viennent passer leur pause déjeuner dès que le soleil pointe le bout de son nez.

Un incontournable : le musée du Titanic, le paquebot tristement célèbre dont on connaît tous le destin. C’est à Belfast qu’il fut construit par les chantiers navals Harland and Wolff entre 1909 et 1911. De ce fait, le port de Belfast présente la plus profonde cale sèche du monde. Inauguré le 31 mars 2012 pour le centenaire du naufrage et présenté comme « la plus grande attraction liée au Titanic au monde », ce musée est un hommage à l’histoire du Titanic et à l’intéressante histoire maritime de Belfast.

A coté du musée, vous découvrirez le SS Nomadic, parfois surnommé le « petit frère du Titanic ». C’est un navire à vapeur mis en service en 1911. C’est un transbordeur conçu pour embarquer les passagers des nouveaux paquebots de classe Olympic dans le port de Cherbourg inadapté à leur grande taille. Retiré du service en 1968, il fut revendu à plusieurs reprise et servi de restaurant flottant à Paris, face à la Tour-Eiffel. Vingt-cinq ans plus tard, destiné à la casse, il est sauvé par l’action d’associations qui conduisent à son renvoi à Belfast pour y être restauré dans son état d’origine. La restauration du navire prend fin en mai 2013.

Deux imposantes grues seront construites par Harland and Wolff au cours des années 1960 et 1970 dans l’une des cales du chantier naval. La première grue, essentiellement réalisée par Harland and Wolff en juillet 1969, mesure 96 mètres de hauteur et est surnommée Goliath. La deuxième grue, surnommée Samson, est intégralement construite par Krupp en mai 1974. Samson mesure quant à elle 106 mètres de haut. Les grues ont la particularité d’être alimentées en électricité à l’aide d’un moteur diesel installé en haut de celles-ci. Les deux grues sont protégées depuis 2003 au titre des monuments classés d’Irlande du Nord.

Le Château de Belfast actuel, remplace un ancien château, bâti par les Normands au cours du XIIème siècle. Entre temps détruit, ce n’est qu’en 1872 qu’un nouveau château est élevé pour la troisième marquise de Donegal. Ce dernier est alors bâti dans un style typiquement écossais, très apprécié par la Reine Victoria. Le château, et les jardins sont finalement cédés à la ville de Belfast en 1934.

Un jardin à la française très bien entretenu.

Cherchez les 9 chats disséminés dans le jardin. Il est dit que la bonne fortune arrivera à ceux qui visitent le château de Belfast tant que la tradition du « Castle Cat » sera maintenue.

Avant de parcourir la magnifique route côtière de l’Irlande du nord, une petite pause pour admirer le coucher de soleil sur la baie de Belfast.

La « Causeway Coastal Route » d’Irlande du Nord a été nommé par le National Geographic comme l’une des plus belle route côtière au monde et l’on comprend très vite pourquoi en empruntant cette route. Elle vous mènera de la capitale Belfast, à la ville de Derry (ou l’inverse) et s’étend sur environ 200 kilomètres.

C’est ce genre d’endroit que l’on garde en tête, le temple de Mussenden est un endroit d’une beauté incomparable. Il fut construit face à l’océan Atlantique au bord d’une falaise en 1785 par Frederick-Augustus Hervey. Ce dernier se serait inspiré du Temple de Vesta à Tivoli (Italie) pour la construction du dôme. Perché à 60 mètres au-dessus de la plage de Downhill, le dôme fut construit à l’origine en tant que bibliothèque d’été, un coin paisible pour s’installer et se retirer au calme avec une vue unique et imprenable. Le site fut un des lieux de tournage de Game of Thrones

Le Downhill House fut construit à la fin du 18ème siècle pour Frederick-Augustus Hervey, 4ème comte de Bristol. Le manoir a été détruit en grande partie par un incendie en 1851 et aura été reconstruit dans les années 1870 avant de tomber en ruines après la Seconde Guerre mondiale. On peut aujourd’hui circuler dans les ruines du manoir et admirer la vue depuis sa porte grande ouverte.

Le château de Dunluce domine les flots depuis 1639, suspendu entre ciel et mer sur une pointe péninsulaire. Il fut aussi un lieu de tournage pour Game of Thrones et le film Le Monde de Narnia. Il parait que par temps dégagé, vous pourrez même voir l’Écosse. Le Dunluce Castle est aujourd’hui une ruine. En effet, la légende raconte qu’en 1639, une tempête a emporté les cuisines du château dans les flots et que depuis ce jour ce château a été laissé à l’abandon.

Voici la spectaculaire « Chaussée des Géants » (Giant’s Causeaway). Cette merveille géologique est un incontournable de l’Irlande du Nord et pour le visiter sans la foule des grands jours, rien de tel que de venir très tôt le matin ou comme nous tard le soir. La Chaussée des Géants est composée de quelque 40 000 colonnes de basalte qui s’enfoncent doucement dans la mer. Elle a inspiré des légendes où des géants l’utilisaient pour franchir la mer jusqu’en Écosse. Les études géologiques qui lui ont été consacrées depuis 300 ans ont contribué au développement des sciences de la Terre et montré que ce paysage spectaculaire s’expliquait par des activités volcaniques datant du tertiaire, il y a quelque 50 à 60 millions d’années.

Autre curiosité : le pont de corde de Carrick a Rede. L’histoire de ce pont commence vers 1755. Il fut construit par des pêcheurs de saumons qui passaient juste à côté de l’île de Carrick. Il fallait donc se rapprocher le plus possible pour les attraper plus facilement. Le premier pont n’était qu’une corde et de nombreux morceaux de bois, très différents de la version actuelle.

120 marches relient le haut de la falaise aux ruines du chateau de Kinbane et profiter d’un paysage tout simplement magnifique plutôt méconnu des touristes. Le château date de 1547 et aurait été élevé par Colla MacDonnell, un riche membre d’un clan de la région.

Un petit écart de la côte pour découvrir un site insolite : The Dark Hedges. Désormais rendu célèbre grâce à la série du Game of Thrones, cette allée d’arbres est devenue un véritable lieu de fascination. Les arbres y sont torturés, comme penchant du côté de l’allée, sous des formes anguleuses et menaçantes.

Loin des circuits touristiques, Beaghmore Stones est un complexe archéologique datant de l’âge de bronze, qui comprend de nombreux cercles de pierres. Datant de 1 500 avant J.C., Beagmore Stone est en vérité une découverte récente, et aurait été révélée au grand jour en 1940, lors de l’étude d’une tourbière encore en activité. Le site est absolument incroyable, et est d’ailleurs ouvert au public.

Le château de Tully aurait été construit en 1619 et à l’origine, il possédait 4 tours d’angles rectangulaires. Il fut malheureusement détruit par un incendie criminel alors que le pays était en pleine rébellion irlandaise en 1641. Le château de Tully serait hanté d’après la population irlandaise. L’édifice serait l’objet d’étranges apparitions fantomatiques depuis l’incendie où beaucoup de femmes et d’ enfants périrent.

Le château de Florence Court était la demeure des comtes d’Enniskillen, construite au milieu du 18°siècle dans un style rococo flamboyant. Les jardins sont très bien entretenus et nous avons apprécié notre balade bucolique dans le parc.

Une dernière balade en Irlande du Nord nous emmène à Derry-Londonderry. La ville est située à la frontière entre les deux Irlande. Elle est le symbole de la guerre civile qui déchira le pays entre 1968 et 1998. D’ailleurs la sculpture qui nous accueille à l’entrée se nomme « Hands Across the Divide » traduit littéralement « Des mains tendues au dessus de la division »

En parcourant les rues, vous pourrez voir certains des lieux emblématiques de la célèbre série télévisée Derry Girls.

Les remparts de la ville, élevés en 1618 ont résisté à plusieurs sièges.

Le Guildhall est un bâtiment en briques rouges situé en plein centre de Derry. Il sert de nos jours d’hôtel de ville.

Le Derry Peace Bridge est un pont moderne qui enjambe la rivière Foyle dans la ville de Derry en Irlande du Nord… Inauguré en juin 2011, il est devenu l’un des symboles forts de la ville ! Son design hors normes, l’a déjà rendu célèbre dans le monde entier. Il fut au départ construit dans un objectif précis : relier deux rives autrefois « ennemies ». Ces deux zones avaient pour habitude de vivre enclavées, sans possibilité de mélange entre les deux communautés. Depuis, ce pont est considéré comme un véritable symbole de renouveau. Il confirme la volonté des habitants de Derry à coexister dans la paix.

Voilà notre balade Nord-Irlandaise s’achève mais nous poursuivons notre périple par une autre région tout aussi magnifique : le Donegal. Alors restez à l’écoute. A bientôt pour une nouvelle balade 😉



inscrivez-vous pour recevoir nos dernières balades

Rassurez vous, vous ne recevrez pas de pub !

Envie de partager sur les réseaux sociaux ?