Les paysages grandioses du Donegal

Irlande – Juin 2022

Cette région, à l’extrême nord de l’Irlande, est taillée pour nos envies d’évasion et de tranquillité. Le comté de Donegal est réputé pour ses paysages escarpés, ses cols de montagnes spectaculaires, sa beauté sauvage et préservée. Le Donegal concentre les plus beaux panoramas de l’Irlande et nous ne nous sommes pas privé pour prendre le temps de randonner sur ces hautes terres. Au Donegal, la nature est reine, comme en témoignent un littoral dessiné par les plus hautes falaises d’Europe, des plages désertes de sable blanc, et des centaines de lacs et tourbières. Les nombreux vestiges archéologiques et les vieilles bourgades témoignent également du riche passé historique du Donegal, longtemps habité par les vikings et où l’on parle encore le gaélique.

Bonne balade ! 😉

A peine entré au Donegal, nous ne résistons pas à rejoindre directement le point le plus au nord, non seulement du comté, mais aussi de l’Irlande. Malin Head est un endroit escarpé marquant le début (ou la fin, selon votre position) du Wild Atlantic Way sur la presqu’île d’Inishowen. Quelques scènes du film Star Wars : « The Last Jedi » ont été tournées sur ce site. Malin Head, au fil des siècles et de ses visiteurs, a conservé sa grande beauté.

Jolies maisons traditionnelles irlandaises au toit de chaume et façades blanches.

En 1805, l’armée britannique érigea une tour de guet au cours des guerres napoléoniennes. Elle est appelée « The Tower » par les locaux.

Offrandes au pied de la croix de bois près de Malin Head.

Il y a beaucoup de châteaux en ruines en Irlande. Il faut savoir que si ces demeures sont aujourd’hui dans cet état c’est principalement parce qu’elles furent laissées aux nobles anglais durant l’occupation de la Royauté Anglaise. Et comme ils s’absentaient fréquemment, leurs grandes forteresses furent saccagées et brûlées pendant la révolution du peuple.

Construit au 16ème siècle sur un promontoire rocheux avec des vues spectaculaires sur les collines et les promontoires du Donegal, le château de Carrickabraghy est l’un des sites emblématiques de la péninsule historique d’Inishowen et fut en partie restauré grâce à des collectes de fonds locaux.

C’est parti pour l’ascension du Gap Mamore (261 m d’altitude). Un Gap est un passage (défilé) entre les montagnes. Au col, le panorama est grandiose, une vraie carte postale.

La grotte de Saint-Eigne au sommet du Mamore Gap. Il y a eu des pèlerinages à cet endroit pendant des siècles pour célébrer la fête de Notre-Dame.

Le Fort Dunree est un fort militaire napoléonien bâti sur les abords de la Péninsule d’Inishowen. Surplombant l’océan, il a été construit par la Royal Navy sur un piton rocheux, et offrait un point stratégique dans la défense de la côte irlandaise.

Petit intermède récréatif en ferry pour traverser le Lough Swilly. Cette traversée nous a permis de rejoindre la presqu’ile de Fanad en évitant un détour de 70 km. Un peu de repos pour le chauffeur car les routes irlandaises sont étroites et on y roule pas vite.

Surplombant la plage de Rathmullan et la jetée, se dresse une sculpture en bronze de l’artiste John Behan, représentant un moment de l’histoire irlandaise. Le 4 septembre 1607, Ulster Earls, Hugh O’Neill et Rory O’Donnell et leurs quatre-vingt-dix-neuf disciples ont embarqué à bord d’un navire français amarré dans la baie pour fuir l’oppression du régime anglais.

Situé à 22 mètres au dessus de la mer, le phare de Fanad Head est un phare imposant, impossible à manquer avec ses façades blanches. Il fut construit en 1818 en réponse au naufrage d’une frégate sur le Lough Swillly en 1804.

Doe Castle est une enceinte fortifiée bâtie au 16ème siècle, il est encore aujourd’hui dans un état remarquable. Sa situation, entouré par la mer avec un seul accès par la terre permettait une solide défense.

Le parc national de Glenveagh est l’un des six parcs nationaux en Irlande. Son nom gaélique signifie « la vallée des bouleaux ». Sillonné de sentiers de randonnée , troué de lacs , tapissé de tourbières , il occupe quelque 16000 ha . Il sert d’écrin au château de Glenveagh, un Balmoral en miniature.

Construit au cœur du Parc National de Glenveagh et perdu dans les montagnes sauvages, le château de Glenveagh fut bâti entre 1870 et 1873 dans un style typiquement écossais. Nous avons passé un super moment dans son magnifique jardin.

Une petite randonnée sur les hauteurs pour se rendre compte de ce lieu magnifique.

Derrière la petite église du village de Kilclooney se tient un magnifique dolmen, vestiges d’un ancien cairn de 25 mètres de diamètre aujourd’hui détruit. Ce dolmen figure parmi les plus beaux d’Irlande.

Le Glengesh Pass et son point de vue unique sur un paysage époustouflant sur la vallée et les lacets qui y mène.

Le Glencolmcille Folk Village est un village reconstitué pour rappeler le quotidien rural irlandais du 18ème au 20ème siècle. Un passionnant décor pour se plonger au cœur du passé de la paysannerie irlandaise.

En face du village, la magnifique plage de Glencolmcille

On trouve sur la côte de la république d’Irlande quelques unes de ces inscriptions, un chiffre accompagné du mot « EIRE ». Ils étaient extrêmement utiles aux Alliés pendant la seconde guerre mondiale comme aides générales à la navigation Ils permettaient aux pilotes d’éviter d’atterrir accidentellement en République Irlande, ce qui entraînerait leur internement car cette partie du pays avait maintenu une position de neutralité pendant cette guerre.

De ses 601 mètres de haut, la falaise de Slieve League offre un panorama à couper le souffle. Ces falaises sont les seconde plus hautes falaises de toute l’Europe. Massive, imposante et abrupte, la falaise est un véritable régal pour les yeux. Plongeant littéralement dans l’océan, elle impressionne et donnerait presque le vertige !

Nous voici dans la ville de Donegal qui donne son nom à ce comté. Son château est une forteresse construite en 1474 et il était alors considéré comme le plus beau tenu en Irlande par une famille irlandaise.

Non loin du château et face à la baie se trouve les ruines d’une petite Abbaye Franciscaine, bâtie à la même époque que le Donegal Castle. L’abbaye de Donegal était à l’époque un centre culturel et religieux des plus importants où les moines s’affairaient à écrire de magnifiques ouvrages.

Le purgatoire de saint Patrick est un très ancien lieu de pèlerinage irlandais qui accueille 15 000 visiteurs par an sur l’île des Saints, au milieu du lac Lough Derg.

Nous vous laissons admirer le coucher de soleil dans le comté de Donegal et nous poursuivons notre aventure irlandaise. A bientôt 😉



inscrivez-vous pour recevoir nos dernières balades

Rassurez vous, vous ne recevrez pas de pub !

Envie de partager sur les réseaux sociaux ?