L'abbaye Royale de Fontevraud

Aout 2021

Aux frontières de l'Anjou, du Poitou et de la Touraine, l’Abbaye Royale de Fontevraud nous faisait de l'oeil à chaque fois que notre chemin passait pas loin. Un peu sur un coup de tête, nous avons donc consacré une belle journée d'août pour la découvrir du matin au soir. En effet, les soirs d'été, le monument se pare de mille feux lors d'un parcours nocturne : les étoiles de Fontevraud.

Pour les amoureux des vielles pierres comme nous, l'occasion était trop belle pour en prendre plein les yeux.

Bonne balade ! 😉

L’Abbaye Royale de Fontevraud possède le plus grand ensemble monastique de style Renaissance conservé en France. Cette ancienne abbaye, fondée en 1101, s'étend sur 13 ha. A sa création, l'Abbaye de Fontevraud était un monastère mixte, accueillant femmes et hommes dans les mêmes bâtiments.

Cet établissement s'attira la protection des comtes d'Anjou puis de la dynastie des Plantagenêts qui en feront d'ailleurs leur nécropole. L'Abbaye royale de Fontevraud est classée au titre des monuments historiques en 1840, ainsi des rénovations débutèrent à cette époque pour redonner à cet édifice toute sa splendeur. En 2000, l'Abbaye de Fontevraud est à nouveau classée, cette fois-ci au patrimoine mondial de l'Unesco.

En mai 2021, un musée d'art moderne a ouvert ses portes au sein de l'Abbaye de Fontevraud réunissant les plus belles oeuvres de la collection privée du couple Martine et Léon Cligman. Soit près de 900 oeuvres acquises de la fin des années 1960 au début des années 1990 magnifiquement mises en valeur.

Devant nous se dresse une église monumentale du 12e siècle qui pouvait accueillir près de 300 religieuses. Cette abbatiale servait de cadre à la célébration des 8 offices de la communauté.

Lieu d’inhumation, elle accueille la nécropole des Plantagenêt, dynastie qui accède au trône d’Angleterre en 1154. Vous pourrez y découvrir les gisants d’Aliénor d’Aquitaine, son mari Henri II Plantagenêt, leur fils Richard Cœur de Lion et leur belle fille Isabelle d'Angoulême épouse de Jean Sans Terre. Au 19e siècle, l’administration pénitentiaire y aménage 5 niveaux de dortoirs et d’ateliers pour les détenus.

Voici sans doute, l'édifice le plus emblèmatique de Fontevraud. Edifiées vers 1140, les « Cuisines romanes » sont classées Monument Historique en 1840. Pendant longtemps, on ignorait la vocation originelle de ce bâtiment étonnant. L’hypothèse d’une chapelle a même été évoquée. D’ailleurs, les gisants de la famille Plantagenêt y ont été entreposés à une période. Aujourd’hui, sa fonction de cuisine n’est plus remise en cause.

Ce magnifique cloître reliait les différents espaces communautaires.

A l’Est du cloître, la salle capitulaire et ses décors peints qui fixent à jamais les portraits de ses grandes abbesses : une salle qui tenait un rôle central dans la conduite collective des affaires de la communauté.

L'église abbatiale

En attendant le parcours nocturne au sein de l'abbaye, il nous restait un peu de temps pour découvrir les alentours lors d'une petite balade avec vue sur le monument, les champs de tournesol et de vigne.

La place du village souvent très animée.

Le soir tombe sur l'abbaye. Le spectacle des "Etoiles de Fontevraud" peut commencer … suivez les lanternes !

La mise en lumière accompagnée de musique et ponctuée de petites histoires est captivante.

A bientôt pour une nouvelle balade 😉

{{editor_breadcrumbs}}


inscrivez-vous pour recevoir nos dernières balades

Rassurez vous, vous ne recevrez pas de pub !

Envie de partager sur les réseaux sociaux ?