Sur la Route des Grandes Alpes

Du Col de l’Iseran au col du Lautaret – Partie 3/4

Juin 2020

Cette fois-ci on y est, la haute montagne est devant nous, 4 cols à plus de 2000 m d’altitude. Les alpages verdoyants des épisodes précédents laissent la place à un univers minéral, des pentes vertigineuses, des lacets à n’en plus finir, un relief escarpé. Au mois de juin il reste de la neige en haute altitude et les paysages se font plus sauvages. C’est parti pour une visite en 3D !

Bonne balade 😉

La montée vers le col de l’Iseran. 15 jours plus tôt le col était encore fermé comme en témoigne le mur de neige de 2 m de haut.

A 2770 m d’altitude, il n’y a plus d’arbres, la végétation est très pauvre et le vent bien présent. Il y fait 7 degrés et la visite se fait au pas de course !

Le col permet de relier la vallée de la Maurienne à celle de la Tarentaise. Il est même le plus haut « col routier de montagne » de toutes les Alpes. Le col est dominé par la Pointe des Leissières (3041 m) au dessus de l’église et l’Aiguille Pers (3428 m) sur laquelle on trouve les pistes de ski d’été de Val d’Isère. Construite durant l’Entre-deux-guerres, elle est devenue un haut lieu du Tour de France. Le col de l’Iseran se situe aux portes du parc national de la Vanoise.

La chapelle Notre Dame de Toute Prudence au Col de l’Iseran a été édifiée en 1939

Prudence dans la descente vers Bonneval sur arc, on n’est pas tout seul sur la route !

Niché à 1 800 m d’altitude au pied du col de l’Iseran, Bonneval sur Arc, un des plus beaux villages de France a été élu 6ème village préféré des français en 2015. Le village est magnifiquement mis en valeur avec ses maisons de pierre et ses toits de lauze. A visiter absolument !

Nous voici au du Mont-Cenis, son col culmine à 2 085 mètres d’altitude, il relie la vallée de la Maurienne, en France, et le val de Suse, en Italie. La route fut construite par Napoléon en 1802.

Avec le Cormet du Roselend, c’est pour nous une des plus belles étapes sur la Route des Grandes Alpes.

La route domine le Lac du Mont-Cenis situé à 1 974m d’altitude

De l’autre coté du lac nous accédons au refuge du petit Mont Cenis à 2 110m d’altitude dans un petit coin de paradis. La déco du refuge et le calme du lieu vaut largement le détour.

C’est parti pour une petite rando en haute montagne.

Le lac Perrin inférieur (2 317 m)

Le lac Perrin supérieur (2 340 m) dans lequel se reflète les Dents d’Ambin (3 372 m)

En direction du col du Télégraphe, dans la vallée de la Maurienne, la route serpente au pied du Fort Victor-Emmanuel construit pour accueillir une garnison de 1 500 hommes.

La Redoute Marie-Thérèse est l’un des cinq forts qui compose la barrière de l’Esseillon.

Le col du Télégraphe à 1 566 mètres d’altitude

A 2 pas du col, le fort du Télégraphe profitait pleinement de sa position stratégique au-dessus de la vallée de la Maurienne.

Sur la route du Galibier, certaines portions de l’itinéraire approchent 10% de déclivité. C’est l’une des routes les plus spectaculaires et vertigineuses de France.

La descente vers le col du Lautaret

Encore un endroit où nous avons passé de bons moments.

Le col du Lautaret ( 2 057 m). Passage stratégique sur l’une des rares routes qui traversent les Alpes, c’est le plus haut col français ouvert à la circulation routière toute l’année et la frontière séparant les Alpes du Nord des Alpes du Sud, entre les massifs des Ecrins et celui des Arves.

Comme nous vous le disions, des bons moments en bonne compagnie

Perchée au sommet du col du Lautaret, une chapelle fut érigée en mémoire de plusieurs victimes de la seconde guerre mondiale. Le 11 août 1944, dix-sept résistants seront exécutés par une colonne de soldats allemands.

Refuge Napoléon au col du Lautaret

Perché à 2.100 m d’altitude au col du Lautaret, un jardin vous accueille avec près de deux mille plantes alpines du monde entier et un tiers de la flore française. La Balade est magnifique avec les sommets en toile de fond.

Suit de notre balade sur la Route de Grandes Alpes : De Briançon au lac de Serre Ponçon – Partie 4/4 😉

Suite de la Route des Grandes Alpes : De Briançon au lac de Serre Ponçon – Partie 4/4 🙂

{{editor_breadcrumbs}}


inscrivez-vous pour recevoir nos dernières balades

Rassurez vous, vous ne recevrez pas de pub !

Envie de partager sur les réseaux sociaux ?