Le Cantal grandeur nature

4/4

Septembre 2020

La diversité des paysages est de mise dans le Cantal et la région qu'on s'apprête à visiter est un peu à part. Nous y étions passé en coup de vent il y a quelques années avec l'envie d'y revenir. Bien différentes du volcanisme des Monts du Cantal, les gorges de la Truyère sont aussi impressionnantes que majestueuses. C'est parti pour nos dernières étapes dans le Cantal.

Bonne balade 😉

Affluent du Lot, la Truyère a creusé des gorges grandioses et sauvages et nous offre de magnifiques panoramas.

Le pont de Tréboul a été construit en 1934, en même temps que le barrage de Sarrans. Dans l'eau en-dessous se trouve encore le vieux pont en pierre construit au XIVe siècle par les Anglais pour franchir la Truyère.

Magnifique site surplombant les gorges de la Truyère, le site de Turlande était occupé autrefois par un château. Il fut détruit pendant la guerre de Cent Ans. Il ne reste que la chapelle castrale romane classée monument historique.

Encore un impressionnant panorama situé à 832 m d'altitude, le belvédère de Mallet offre une vue remarquable sur la vallée de la Truyère.

le château d'Alleuze a conservé de son passé d'ancienne forteresse médiévale, de majestueux vestiges perchés sur un piton rocheux, qui dominent aujourd'hui fièrement une partie du lac de barrage de Grandval. Classé Monument Historique, le château fort du XIVe siècle, flanqué de quatre tours rondes, est accessible en quelques minutes de marche.

L'église Saint-Illide d'Alleuze

Voici le fameux viaduc de Garabit.

Un peu avant la construction de la Dame de fer, Gustave Eiffel le visionnaire réalise, entre 1880 et 1884, avec l'ingénieur Léon Boyer, un élégant et audacieux ouvrage métallique enjambant les gorges de la Truyère. Considéré à l'époque comme non seulement l'un des plus beaux ouvrages d'art au monde, mais aussi une prouesse technique et architecturale, le viaduc de Garabit suscite encore de nos jours l'admiration !

Aujourd'hui classé Monument Historique et faisant partie du réseau des Ponts remarquables du sud de la France, cet impressionnant viaduc ferroviaire, d'une longueur de 565 mètres, se voit de loin, en raison notamment de sa couleur rouge et d'une superbe mise en lumière à la tombée de la nuit.

Le viaduc de Garabit sous toutes les coutures, vous en voulez encore ?

Entre la photo de dessus et celle en-dessous, La pluie s'est invitée et nous nous sommes retrouvés dans un nuage. L'effet est un peu inattendu mais néanmoins très graphique !

Nous quittons la vallée de la Truyère pour remonter vers le nord et trouver sur notre route le château du Sailhant. Ce château fort, construit au XIIIe siècle, trône sur un spectaculaire éperon rocheux de plus de 30 mètres de haut et domine une cascade.

Une petite pause s’impose à la cascade des Veyrines qui manque cruellement d'eau pour être spectaculaire.

Nos balades dans le Cantal vont se terminer, eh oui toutes les bonnes choses ont une fin.

Mais attendez ! Ne partez pas tout de suite ! Avant de quitter ce beau département par le nord, nous voulions faire visiter la région de Bort les Orgues qui se situe juste en limite du Cantal dans le département de la Corrèze.

La ville a fait sa renommée grâce à une curiosité géologique remarquable, les Orgues de Bort. Une gigantesque falaise de plus de 2 kilomètres de long sur 80 à 100 mètres de haut, constitue un ensemble étonnant avec ses impressionnantes colonnes basaltiques. Elles ont été formées il y a plus de 15 millions d'années, au moment du refroidissement d'une épaisse et visqueuse coulée de lave. Son sommet atteint 789 mètres d'altitude.

Bort-les-Orgues est aussi connu pour son grand barrage hydroélectrique et sa vaste retenue d'eau que vous pourrez découvrir en parcourant la partie nord de la commune.

Toujours à la limite du Cantal, voici le site de Saint Nazaire. Formidable belvédère sur les gorges de la Dordogne et de la Diège. Perché dans un écrin de verdure, cet endroit remarquable tire son nom d'une légende : saint Nazaire aurait chassé le diable du lieu, lequel aurait laissé l'empreinte d'un pied fourchu sur un rocher en s'enfuyant à grandes enjambées... La statue du saint, élevée en 1901, veille toujours sur le site, et un pèlerinage en son honneur y était organisé tous les ans en septembre par le chemin de croix qui s'achève face à l'abîme.

C'est ici, face à ce magnifique coucher de soleil que se termine nos balades dans cette belle région.

A bientôt pour de nouvelles balades -)

Les 3 autres épisodes " Le Cantal grandeur nature "

Le Cantal grandeur nature 1/4

C'est incroyable le besoin de nature qu'on ressent ces temps ci et pour assouvir notre désir d'espace, quoi de mieux que le Cantal ..... suite

Le Cantal grandeur nature 2/4

Pour cet épisode de nos balades dans les Monts du Cantal, nous prenons de la hauteur. Les randonnées dans cette région sont quasiment illimitées..... suite

Le Cantal grandeur nature 3/4

Continuons nos balades dans le Cantal pour y découvrir cette terre de grands espaces. Milieux forestiers, estives et pâturages, pelouses des crêtes et ... suite



inscrivez-vous pour recevoir nos dernières balades

Rassurez vous, vous ne recevrez pas de pub !

Envie de partagez sur les réseaux sociaux ?