Les merveilles de la côte d’Albâtre

Avril 2019

Heu, c'est où la côte d’Albâtre ? Eh bien c'est en Normandie et plus précisément sur la côte du département de la Seine Maritime entre Le havre et Le Tréport en passant bien entendu par Etretat.
La Côte d'Albâtre s'étend sur 130 kilomètres. Ce sont de vertigineuses falaises blanches, bordées de plages de galets. Ces falaises crayeuses atteignent, à certains endroits, une hauteur de 120 mètres entrecoupées de valleuses (dépression du terrain permettant l'accès à la mer). Ses stations balnéaires, furent très souvent représentées par les peintres impressionnistes. Alors suivez nous sur cette magnifique côte tout en contraste.

Bonne balade !

Vous avez tous reconnu Etretat et ses falaises mytiques. Avec ses petites ruelles, son front de mer, ses petits commerces, Étretat se révèle être une petite cité romantique qui accueille quand même son million de visiteurs par an. Incontournable: la balade iodée en haut des falaises !

On ne se lasse pas d'admirer la vue et la balade qui ne devait pas durer longtemps se prolonge tant les points de vue sont magiques !

Vous en voulez encore ?

On redescend sur la belle plage de galets sous l’œil  attentif des maitres des lieux : les goélands.

 

En haut de la falaise coté Est se dresse la chapelle Notre dame de la Garde. Pour l'atteindre il faut de bons mollets.

Changement de temps pour notre visite à Veules les Roses. La perle rare de la Côté d'Albâtre fait partie des " Plus beaux villages de France" . Niché au creux d’une valleuse débouchant sur la mer, Veules-les-Roses est l’un des plus anciens villages du Pays de Caux. Veules se caractérise aussi par son fleuve, le plus petit de France, 1,15 km !
Dommage que nous étions un peu trop tôt dans la saison pour visiter Veules les Roses avec ses roses ...

Ah si en voilà une rose ! Ouf !

De nombreux moulins jalonnaient ses rives et les habitants y cultivaient du cresson commercialisé à Paris.

Nous voici à Fécamp et rien de mieux qu'une petite grimpette pour apprécier l'ancienne capitale des Ducs de Normandie. La montée au Cap Fagnet (105 mètres de haut) sera récompensée par un magnifique point de vue sur la mer et les falaises.

La haut vous découvrirez la chapelle Notre-Dame de Salut et les socles en béton sensés recevoir le radar Mammut. Cette antenne réseau à commande de phase était capable de détecter une cible volant à une altitude de 8 000 m et à une distance de 300 km. Elle fut construite par l'Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Retour sur le port de Fécamp pour une balade ensoleillée.

"L'heure du bain", c'est le nom de l'œuvre de Dominique DENRY, située sur la promenade de front de mer à Fécamp. Ces trois sculptures de bronze ont été inaugurées le 15 septembre 2017.

Déambuler sur les pontons du bord de mer et regarder les bateaux.

N'oubliez surtout pas d'aller faire un tour en ville pour découvrir le magnifique palais Bénédictine. Cet édifice, mêlant les styles néo-gothique et néo-renaissance, fut construit à la fin du XIXe siècle par Alexandre-Prosper Le Grand, négociant en spiritueux qui a fait fortune en inventant et commercialisant la fameuse liqueur Bénédictine.

Terminons cette balade au pied des falaises de Pourville sur Mer.

A bientôt 🙂

Les merveilles de la côte d’Albâtre

Comments: no replies

Join in: leave your comment

Rating*