Sous le ciel de la Manche - Part 1

Mars 2019

Le ciel de la Manche a son petit caractère, c'est le moins que l'on puisse dire. En une journée le temps peut changer du tout au tout et vous ne reconnaissez plus  la photo prise au même endroit à une heure d'écart.
Nous avions beaucoup apprécié notre balade dans La baie du Mont St Michel, c'est donc tout naturellement que nous avons continué notre visite jusqu’à la pointe nord de ce beau département.
Notre périple commence sur la côte ouest à Barneville-Carteret au pied de son phare sous un ciel de fin du monde et on adore ça !

Bonne balade !

Le phare est édifié en 1837 sur la falaise du cap de Carteret et électrifié en 1893. En partie détruit par les Allemands en 1944, il est restauré sur les mêmes plans après la guerre.

Au pied du phare, vous pouvez découvrir les ruines d'un ancien fort.

Balade dans les dunes de Barneville-Carteret mais ce jour là, il ne fallait pas trop s'y attarder !

Les falaises de Flamanville font partie d'un site naturel sauvage. Elles culminent à 89 m. On y trouve au sommet un ancien sémaphore reconverti en restaurant.

Les Pierres Pouquelées de Vauville est un monument mégalithique situé à 134 m d'altitude. Son nom n'est qu'une déformation de l'ancien terme "pierres couplées, encouplées. En réalité cette allée couverte, de type " armoricain " était une sépulture collective érigée durant la civilisation néolithique, il y a 4 500 ans environ.

Nous voici à Cherbourg. Un port de commerce, de pêche, de plaisance et militaire. Cherbourg fut libéré le 1er juillet 1944 par les troupes américaines débarquées à Utah Beach. Cette prise s’avèrera capitale pour le ravitaillement des troupes alliées engagées sur le front de l'Ouest.

L' attraction majeure de Cherbourg est sans doute la cité de la mer installée dans l'ancienne gare maritime qui desservait les grands transatlantiques d'autrefois. Ce musée est consacré à l'exploration sous-marine et à la découverte des grandes profondeurs, complété en 2012 par un nouvel espace Titanic. On y découvre aussi "Le Redoutable", un sous marin nucléaire lanceur d'engins à la retraite. La visite des ses entrailles ne vous laissera pas indifférent.

Mais ce qui nous a le plus impressionné, c'est l'intérieur du batiment où les passagers des grands transatlantiques d'autrefois déambulaient. Ils sont magnifiques, grandioses, une architecture Art Déco conservée dans un état impeccable. La salle des bagages vous transporte littéralement au siècle dernier. C'est ici que le Titanic fit son avant dernière escale et un musée lui ai consacré.

Le quai d'embarquement a conservé ses anciennes passerelles.

Nous quittons Cherbourg pour nous diriger vers la pointe Nord Ouest de la Manche. En route petit arrêt pour visiter la maison de Jacques Prévert, hélas fermée en cette période.

Voici port Racine, réputé pour être le plus petit port de France avec une surface de 800m2 et une ouverture entre les deux jetées de 11m.

Le port de Goury se trouve au « Bout du Monde » juste en face de l'île anglo-normande Aurigny. C'est également à Goury que l'on trouve la station de sauvetage en mer et son canot le « Mona Rigolet », souvent de sortie pour secourir des navires pris dans le Raz Blanchard, l'un des courants les plus forts au monde.

Nuit de repos au pied du phare du cap de la Hague... à suivre 😉

Sous le ciel de la Manche - Part 1
Envie de partagez sur les réseaux sociaux ?

Commentaires : 1

  1. CATHERINE avril 17, 2019

    Joli reportage..... Une petite faute de frappe "des" au lieu de "de" dans la phrase suivante (cité de la mer) : La visite des ses entrailles ne vous laissera pas indifférent Cordialement

Laisser un commentaire

Rating*