L’Irlande de l’Est, autour de Dublin

Irlande – Juin 2018

Dernière étape de nos balades en Irlande, nous avons voulu visiter la cours de récréation des Dublinois (se). En effet aux portes de la capitale, se trouve un morceau d’Irlande sauvage : le parc national des monts Wicklow.
Mais avant de s’engager dans ce massif montagneux, un petit port de pêche et son village nous ont fait de l’oeil : Howth est un des jolis villages de bord de mer qui encadrent la baie de Dublin. Son port accueille essentiellement des voiliers de plaisance, ainsi que des bateaux de pêche au filet et nous avons particulièrement apprécié l’ambiance qui y règne. Un lieu au charme authentique !


2018-06-428

Howth Harbourt est le port de pêche le plus important de la côte Est. Maisons de pêcheurs, bateaux amarrés dans le port, falaise… Rien ne manque !

 

le Howth Lighthouse est un phare plutôt charmant, mesurant plus d’une dizaine de mètres qui contente de signaler la présence de la côte irlandaise aux bateaux en approche.

Le lendemain nous avions réservé notre matinée pour faire le tour de la presqu’ile par un charmant chemin côtier. Tout au long de cette escapade le long des falaises de la péninsule, on a pu admirer la vue imprenable sur la baie de Dublin et sur l’île d’Irlande.

Bâti en 1814, le phare de Baily a pour mission de veiller sur la Dublin Bay et ses navires. D’une hauteur de 41 mètres, il est magnifiquement implanté sur une extrémité rocheuse et verdoyante.

Nous voici aux portes du parc national des monts Wicklow, paradis des randonneurs. Si les sommets ne sont pas très hauts, il nous ont laissé une impression de beauté sauvage.

Glendalough est un petit hameau qui possède une histoire vieille de plus de 1500 ans et accueille les ruines d’un ancien monastère datant du VIème siècle. Il fut l’un des plus grands centres d’apprentissage pour les premiers chrétiens d’Irlande.

Et c’est parti pour une rando le long de l’Upper Lake pour rejoindre un ancien village de mineurs.

Plus de 2000 mineurs furent embauchés pour travailler dans les mines montagneuses entre 1800 et 1920 pour récolter du quartz blanc, argent et zinc.

Et c’est sur ce coucher de soleil que nous disons au revoir à l’Irlande. Au revoir car nous y reviendrons pour explorer le nord de ce pays celte 😉

Leave your comment