Banff National Park

Juin 2016

1ère étape de notre aventure canadienne, le Parc National de Banff au cœur des montagnes rocheuses. Cette chaine de hautes montagnes avec des sommets variant entre 3000 et 4000 m est une région très boisée et habitée par une faune sauvage. D'ailleurs les 2 premiers campings où nous nous sommes arrêtés, situés dans des parc nationaux, étaient des lieux ouverts en forêt. Autant vous dire que l'être humain n'est pas le seul à y dormir. Partout des panneaux vous avertissent que vous pouvez faire des rencontres quelque peu dangereuses. Il est déconseillé de laisser sa glacière en dehors de son véhicule ou de laisser sa poubelle dehors... Cela n'empêche pas certains courageux de dormir en toile de tente !

Les routes que nous empruntons offrent des panoramas majestueux sur les montagnes, les rivières et bien sur les nombreux lacs. Alors suivez nous ...

Bow Valley

Parti de Calgary, à 120 km d'ici, la pluie nous accueille à notre arrivé dans le plus ancien des parcs nationaux canadiens. Crée en 1885, ses 6 641 km2 de terrains montagneux sont parmi les plus visités du monde avec des paysages de type alpin. Cette route tracée à travers la montagne, vous donnent tout de suite une impression de grands espaces, on en reste bouche bée !

Ce dépaysement n'est pas seulement dû aux paysages mais aussi aux "Americans Trucks" qui font pour certains jusqu'à 45 m de long. On se sent tout petit dans notre camping car.

Balade à Johnston Canyon, un petit chemin de terre a été aménagé pour remonter le long du canyon où l'on peut constater l'effet dévastateur que peut avoir une torrent d'eau sur la roche.

2016-06-187
Lac Minnewanka

Le lac Minnewanka. Long de 28 km et profond de 150 m, les premiers européens l'appelèrent le lac du diable avant de le renommer en lac Minnewanka, signifiant lac des Esprits de l'Eau.

Nous faisons connaissance avec un Spermophile. Ce sont des petits rongeurs de la taille des écureuils. Ils hibernent l'hiver au fond de leur terriers. Remarquables avertisseurs, quand on les dérange ils émettent des cris stridents. On peut les approcher d'assez près.

Spermophile de Colombie

En route pour la Bow Valley.  La route que nous empruntons longe la Bow River. La source de la rivière est le glacier Bow.  Elle traverse le Parc national de Banff et va se jeter dans la baie d'Hudson, coté Est du Canada !

Nous voici sur la Icefield Parkway (en français, la promenade des glaciers) entre Jasper et Lake Louise ... enfin un peu plus qu'une promenade car elle fait 230 km. Cette route est réputée pour être parmi les plus spectaculaires au monde. L’observation de la faune sauvage est fréquente. Malheureusement pour nous le temps n'était pas de notre coté. Nous avions projeté de s'arrêter au Bow Summit pour admirer le Peyto Lake, un lac d'altidude mais la neige s'est invitée.

2016-06-222

Cette route, achevée en 1940, nous offre de magnifiques points de vue. Le principal danger est la faune susceptible de s'y trouver ou de la traverser.

Rencontre avec des chèvres des montagnes rocheuses. Cette chèvre sauvage occupe les montagnes abruptes ou les falaises. Elle préfère les prairies d'altitude jusqu'à 3 000 mètres d'altitude.
Avant de quitter ce magnifique parc national, impossible de ne pas aller au lac louise, haut lieu du tourisme.

La couleur des eaux turquoises du lac Louise provient des farines de roche générées par le meulage mécanique de la roches par des glaciers alentours. Sa température ne dépasse jamais quelques degrés au-dessus de zéro. Long de 2,4 km et large de 1,2 km, il se déverse dans la rivière Bow. Sur sa berge se trouve le Fairmont Château Lake Louise Hotel, dont la construction remonte à 1890. Cet hôtel a été nommé l'hôtel jouissant du "meilleur paysage au monde".

Le clou du spectacle dans ce parc national fut sans conteste le Lac Moraine. Plus petit que le lac Louise mais offrant un panorama spectaculaire. Nous sommes resté un long moment, malgré les nombreux moustiques qui nous assaillaient, attendre que le soleil couchant vienne éclairer le sommet des montagnes qui l'entourent... et notre patience fut récompensée 🙂

Leave your comment