La pointe du Pays Bigouden

Octobre 2019

Bordée par la mer et à l'extrême sud-ouest de la pointe Finistère, cette région est un concentré de Bretagne. Son littoral varié et sauvage est un plaisir à découvrir. C'est une petite partie du Pays Bigouden que nous allons partager avec vous et finir notre balade photographique au pied du fabuleux phare d'Eckmühl

Bonne balade !

La côte sauvage de Saint Guénolé est un site naturel classé. En suivant le sentier côtier, on découvre des rochers aux formes mystérieuses dues à des phénomènes d’altération et d’érosion causées par la pluie, le vent et les embruns.

Les bateaux au repos dans le port de Saint Guénolé à la tombée de la nuit attendent la prochaine sortie. C'est le 7ème port de pêche fraîche débarquée.

Les sardiniers  pratiquent une pêche de nuit, les marins débarquent le poisson pour la criée de 6h30. A 16h30, c’est au tour des bateaux côtiers de débarquer la pêche du jour : lottes, lieus, raies, turbots et bien sûr la fameuse langoustine !

La pointe de la Torche, paradis du surfeur ou du promeneur est un endroit inoubliable.

En ligne de mire ....

La chapelle de Tronoën et son calvaire. Il s'agit du plus vieux des grands calvaires bretons. Il date du 15ème siècle comme la chapelle, et il est entièrement constitué de granit.

Les amoureux des grands espaces, de nature et des sports de glisse connaissent bien la grande plage de sable fin et les dunes de Tronoën.

Hommage aux sauveteurs. Son œil veille sur les cotes du Finistère. Sur son site, Pierre Chanteau explique sa démarche : « C’est un hommage artistique et poétique aux milliers d’hommes et de femmes qui ont porté et portent secours aux marins en difficulté »
Au total, 113 sites devraient être équipés d’une de ces œuvres, constituées d’éléments de récupération (billes de verre, goulot de bouteille, faïence, etc.).

Balade sur la jetée de Penhors

Le ciel et les lumières bretonnes nous réservent toujours de belles surprises comme ici sur le port de Kérity. Cet Ancien port de commerce de Penmarc'h du XIVème au XVème siècles est aujourd'hui un agréable petit port de plaisance où il est agréable de se promener le long du quai.

A la pointe de Saint-Pierre se dresse le phare d'Eckmühl. Il mesure plus de 60 mètres de haut et a été inauguré le 17 octobre 1897. Il doit son nom au titre de noblesse de la donatrice qui l'a en grande partie financé. Il sécurise l'une des côtes les plus dangereuses de France en raison de ses nombreux récifs.
Ses murs sont entièrement bâtis en pierre de Kersanton et la paroi interne de sa cage d'escalier est recouverte de plaques d'opaline. C'est aujourd'hui l'un des monuments les plus visités du Finistère.

C'est parti pour l'ascension du phare : 303 marches et là-haut une superbe vue !

A gauche du phare d’Eckmühl, l’ancien phare, datant de 1835, est aujourd’hui Centre de Découverte Maritime, et se visite toute l’année.

A gauche du vieux phare, Le sémaphore militaire qui dépend de la Marine Nationale. Il fait partie des 59 postes de surveillance en bord de côte française en activité actuellement.

La nuit tombe et le phare s'allume  ... moment magique.

A bientôt 😉

La pointe du Pays Bigouden
Envie de partagez sur les réseaux sociaux ?

Commentaires : 0

Laisser un commentaire

Rating*